Littérature,histoire,histoire,Franche-Comté,pays de Montbéliard,chateau,carnets,infirmier,guerre,1870,wurtemberg,prince,peugeot,resistance,maquis,belliqueux,rebelle,XIVe siècle,,XVIe siècle,bourgogne,Montfaucon,sires,date,dates,evènements,japy,tournois,saboteur,saboteurs,principauté,comté,Vaud,suisse,roman,litteraire,besançon,Renaud,Vyans,Belfort,Montbeliard,auteur,savoie,cêtre,cabedita,peiper,lip,
L
L
L
L
L


L

Mes ouvrages

Prix 22 €

Prix 15 €

Prix 18 €

Le Roman d'une Principauté

Renaud de Bourgogne

191 pages

Editions Cêtre Besançon

403 pages

Editions Cêtre Besançon

103 pages

Editions Cêtre Besançon

Entrer dans le livre

Entrer dans le livre

Entrer dans le livre

Mes Ouvrages

Accueil

Contact

VERS HAUT DE

PAGE (clic ! ) ---->

Montbéliard, le temps d'un

prince honni.

Prix 20 €

Entrer dans le livre

Entrer dans le livre

s'adresser à

l'auteur

dany.seigneur

@gmail.com

Editions Cabedita

160 pages 28 illustrations

ouvrage publié à compte d'auteur

Prix 20 €

Prix 20 €

XVIe siècle - Frédéric Ier, Comte de

Montbéliard, Duc de Wurtemberg

Editions Cabedita Bientôt disponible

Entrer dans le livre

Carnets d'un Infirmier d'une

Guerre oubliée.

Profession Ouvriers Saboteurs

Comment la fille d’une confiturière à la cour des ducs de

Wurtemberg a-t-elle pu devenir l’épouse d’un prince de Montbéliard ?

Comment les quatre filles d’un simple sergent de ville sont-elles

devenues les maîtresses de ce même prince, puis élevées à la dignité

de comtesses du saint-Empire germanique ?


Par quel chemin débridé ce prince fut-il le géniteur de

dix huit enfants, et de plus, avoir eu la monstruosité de

les marier entre eux ?


Fils de Georges II, prince adulé par ses sujets,

Léopold Eberhard, Duc de Wurtemberg-Montbéliard,

fut l’archétype du souverain le plus exécrable que

la cité ait connu.

Prince haï, honni par son peuple pour ses injustices et ses

frasques immondes, il fut enterré de nuit afin d’éviter

le châtiment insurrectionnel de la population.

Cet ouvrage relate l’histoire de ce temps et celle

d’une grande famille princière de Montbéliard,

du XVII ème au XVIII ème  siècles. 

  


            Il faut remonter à la fin du XVe siècle pour entrevoir un tournant majeur du pays de Montbéliard en terme d'appartenance. Car en effet, le pays change de main. Il n'est plus partie prenante à la « Comté-Franche », tenue par des princes vassaux du comté de Bourgogne. S'unissant au jeune Eberhard IV de Wurtemberg, Henriette de Montbéliard/ Montfaucon, héritière du Montbéliard, fait basculer le pays dans l'escarcelle de cette famille, sous la suzeraineté du saint- Empire germanique.

            Par cet acte, contrairement à ce qu’on pourrait croire ou ce que l'on aurait pu entendre, le comté de Montbéliard n'était pas une vassalité wurtembergeoise ; celui-ci était son égal, mais héréditairement attaché à celui du Wurtemberg par le mariage d'Henriette. De facto, il conservait tous ses droits, ses us et coutumes, ainsi que sa langue. L’Allemand ne fût jamais imposé à Montbéliard.

            Le contexte politique de cette époque retardera un peu la rencontre des deux cultures. Au cours du premier siècle d'alliance, les souverains règnent le plus souvent en Wurtemberg, et n'apparaissent que peu à Montbéliard.

Il faut attendre l'aube de la Renaissance pour enfin voir s'affirmer cette identité originale qui commence à distinguer Montbéliard de toutes les cités régionales voisines. D'abord comté puis devenu une principauté, le pays allait perdurer près de quatre siècles sous la houlette de ses princes allemands.

            Au XVIe siècle, le pays de Montbéliard va accentuer sa singularité en basculant dans le monde de la réforme religieuse, que l'Eglise catholique de ce temps, peinait à surmonter la crise morale qu'elle avait engendrée : les excès commis dans son institution.

            

 Au cœur de la réforme, un prince se trouvait dans le

  vif des événements européens : Frédéric Ier duc de

            Wurtemberg et comte de Montbéliard.

    Suivons la personnalité hors du commun de ce

            prince, par un retour dans le temps.

  

Les Sires de Montfaucon

au XIVe siècle. Editions EDilivre

171 pages            15,50 €

50 dates qui ont marqué

la Franche-Comté. Editions Cêtre

171 pages            12,00 €

Entrer dans le livre

En 2016, dans le cadre de la réforme territoriale, la Bourgogne et la Franche-Comté s’unifiaient officiellement pour ne former qu’une seule région. Est-ce à dire qu’il s’agit là du prolongement de l’histoire qui a coulé pendant tant de siècles entre nos deux provinces ? Dans les faits, et en dehors de toute autre considération, les historiens ne peuvent qu’approuver cette vérité attestée.

    Mais pour autant, le caractère identitaire de chaque province ne perd pas ses droits. On ne défait pas les entités multiséculaires aussi aisément ; chacune a sa propre histoire, ses femmes et ses hommes illustres qui ont façonné le trajet propre des deux Bourgognes, avec parfois, nous le disions, des imbrications qu’on ne peut récuser.


    Pour l’heure, intéressons-nous à celles et ceux, qui, par leur talent ou leur renom ont marqué l’ancien comté de Bourgogne, mieux connu sous le nom de Franche-Comté.

  

NOUVEAU !